Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 13:37

Quizz : en quelle année  cette photo a t-elle été prise?

 

artistes 0019

                                                                             Photo  Robert Doisneau

 

 

Le lavoir de la Bastide de Domme était un élément important du dispositif d'alimentation du bourg de la commune en eau potable.

A la fin du XIXème siècle, pour répondre à un approvisionnement insuffisant en eau, les élus avaient décidé de capter l'eau d'une source située sur la commune, à plusieurs kilomètres de la Bastide, sur le pourtour du plateau de Bord.

Ce projet a donné naissance à une réalisation aussi audacieuse qu'ingénieuse.

En effet, l’eau de la source de la Cannelle produisait une eau de qualité en quantité abondante : son débit était estimé à l’époque à 100 m3 par jour. Cette eau fut conduite jusque dans le bourg de Domme par un système de canalisations en fonte avec des regards pratiqués tous les 250 mètres. L’eau descendait dans cette conduite par gravitation grâce à une pente d’un centimètre par mètre. La conduite pénétrait dans Domme par la Porte des Tours. Cette eau alimentait un Château d’eau situé au niveau de l’actuel Hôpital puis allait place de la Halle. L’excédent redescendait alors dans les citernes du lavoir public et s‘échappait rue Porte de la Combe.

 

A l’époque, l’agglomération était desservie par huit fontaines ou bornes publiques et deux personnes, dont un fontainier, étaient affectées à l’entretien de ces installations qui fonctionnèrent jusqu’en 1965, c’est à dire jusqu’à la distribution d’eau potable à domicile.

Le réseau d’eau de la Cannelle est aujourd’hui à l’abandon. L’ingénieux système de canalisation est très endommagé et sa remise en état aurait coûté excessivement cher. La source de la Cannelle ne peut donc plus fournir d’eau et son murmure s’est tu dans les tuyaux du lavoir.

La municipalité, attachée à la réhabilitation du petit patrimoine, a entrepris de redonner une seconde vie à son lavoir qui, à une époque pas très éloignée, eût beaucoup d’importance dans la vie quotidienne des habitants de la commune.

Le lavoir de Domme est attenant à une fontaine adossée à une énorme cuve qui servait de réservoir d’eau. Situé dans une enceinte, il est principalement composé d’un bassin en forme de baignoire allongée, avec un rebord  d’une vingtaine de centimètres de hauteur. L’eau s’écoulait autrefois dans le bassin grâce à un simple tuyau. L’ensemble de la structure est construit en pierres. On accède au lavoir grâce à des escaliers, soit par l’entrée principale rue Porte des Tours, soit par la place de la Rode.

 

 Extrait  du site de la mairie de Domme:  http://www.domme.fr/content/blogcategory/59/137/

Partager cet article

Repost 0
Guy Boyer Boguy - dans Artistes
commenter cet article

commentaires

Alti 15/09/2010 15:44



ben maintenant qu'on sait l'heure, ya plus qu'à telephoner au mec qui participe au festival de jazz de souillac, il  habite vers meyronne, et lui demander de parler de son pere et
de la rencontre entre son pere et doisneau, ya meme un bouquin qui fut parut. ben vi, le robert n'avait que ça a foutre que de visiter les cambrousses pour le compte du guide du routard.


Gaffe quand meme, le mec est un peu "cyclothymitique" et il hait les anglais.



Chanaud Michel 15/09/2010 12:36



Salut Guy,


Par coïncidence, j''ai photographié ce lavoir le 29 août un peu avant 11h. ( 9 h solaire) ( mais sans les lavandières). D'après l'ombre, je dirai qu'elle a été prise vers 10h45 solaire.
Maintenant, il ne te reste plus qu'à retrouver les informations EXIF de la photo de Doisneau .... ;o)



alti 03/09/2010 19:39


Vu la lumiere sur le muret de l'arriere plan si tu connais les lieux ca doit se trouver pour l'heure et la date demande au brocanteur de souillac il doit pouvoir te dire des trucs


Boguy 03/09/2010 19:29



Du coup je vais vous demander la date et l'heure...



Alti 03/09/2010 16:47



donc j'ai bien raison ! pendant que le monde oscillait entre cahos et cahos, le perigord etait déjà une terre touristique ! Dommage qu'il ait pas fait tout ça en 25x25, ça ça aurait eu de la
gueule !



beauvert 03/09/2010 16:33



Mon cher Alti,


faut pas tout mélanger ! 6 * 6 et 39*40 ! cette photo est à l'expo des Eyzies, donc 1939 ! et toc !



Alti 03/09/2010 16:31



@beauvert : suis peut etre dans les choux de 6 mois mais je maintiens pour le format.


En tout cas le pere robert, il n'avait pas l'air concerné pas l'actualité dans ces années là. Il bossait surtout comme qui dirait pour le guide du routard ( a moins qu'il ne reperait les
chemins....)



beauvert 03/09/2010 16:14



pas du tout Alti,c'était durand l'été 1939 !!


je peux même dire que c'était pendant la journée !



Alti qui passe 03/09/2010 16:02



1938 ou 37 je crois. en tout cas il se pronemait avec 1 reflex bi-ojectifs de marque rollei.


ça mange du format 120 en 6x6 ce qui oblige le preneur de vue a recomposer ses diagonales.