Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2006 2 22 /08 /août /2006 22:13

Pour l'élégance de son architecture Renaissance et parce qu'elle est la maison natale d' Etienne de la Boétie, cette maison est le monument le plus célèbre du vieux Sarlat.

Etienne est né à Sarlat le jour de Toussaint 1530, il meurt le 18 août 1563 à Germignan près de Bordeaux. Dans le très célèbre chapitre sur l'amitié, tiré des "Essais", Montaigne fait l'éloge d' Etienne : "Nous étions à moitié de tout.../... Si on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne peut s'exprimer qu'en répondant : parce que c'était lui, parce que c'était moi "

 

La maison natale de La Boétie aurait été construite en 1520. Fin XIX ème, son rez de chaussée abritait un commerce. Vers 1910 la Caisse d' épargne s'en porte acquéreur. En 1923, comme un clin d' oeil au philosophe qui l'habitait, elle accueille provisoirement la bibliothèque municipale.

 

Sur ce cliché, la maison d' Etienne est en travaux. On épiloguera longuement sur le bonheur de cette rénovation effectuée sous la direction du ministère  des  Beaux -arts : les quatre fenêtres à meneaux du premier et du deuxième étage sont restituées alors qu'une lucarne ouvragée est créée sur la toiture de gauche.

 

Au milieu des années 20, les travaux sont terminés, livrant la maison telle qu'on la connait de nos jours. A cette époque, le petit porche qui passe sous le bâtiment débouche sur un inextricable fouillis non entretenu livré aux immondices. Cet espace ne sera assaini et mis en valeur qu'autour de 1970.

Les textes et les photos sont issus du livre de Patrick Salinié et Michel Lasserre                   SARLAT impressions du temps passé, collection Charles Combès

 

                                Maison de La Boétie  août 2006     photo  Boguy

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fan de Sarlat 31/01/2009 00:04

Ah Sarlat et le Périgord noir, sa gastronomie et ses foies gras. C'est tout un poème, dont je ne me lasse pas. Je vous conseille la visite de nuit, un régal. Merci pour ces photos très sympatiques.

munoche 30/08/2006 19:42

Ouh là là! Toutes ces vieilles photos que je n'ai pas ...! Il va falloir que je m'achète ce livre ( j'étais à SARLAT ce week end et ne l'ai pas remarqué dans les librairies...) . Je termine d'illustrer tous les cantons ( 47 en 1900 !) et aussitôt je mettrai d'autres vieilles images de ton coin, promis...

Christian de nissa 26/08/2006 14:35

Etonnant contraste entre les anciennes photos où semble-t-il les pierres sont noires de fumée, et la récente avec la belle couleur ocre des pierres.Les murs ont-ils dubit un sablage.Comme les monuments parisiens grace à Malraux ?Bonne journée Boguy

Boguy 26/08/2006 23:22

Exact , grâce à la loi Malraux, Sarlat a été une des premières villes à bénéficier de vastes restaurations qui ont permis au vieux Sarlat de s'embellir sans perdre son âme. La façade a été sablée, mais il y a longtemps. 

sevy 26/08/2006 09:51

oui il y a une joie de vivre à Assilah et ces couleurs ...je te souhaite une bonne journéebisous

Patrick 26/08/2006 08:50

Je  découvre ce site et en même temps la belle présentation du Périgord noir, merci pour les photos et les explications qui les accompagnent.

objectif-plume 26/08/2006 07:59

j'ai beaucoup apprécié ce petit reportage instructif.
Merci

sevy 25/08/2006 17:51

très jolie cette maisonon dirait presque une maison flamandebisous

Boguy 25/08/2006 23:00

La renaissance était aussi passée par là.

Sophie 24/08/2006 06:21

Merci pour le cours d'histoire....Superbe demeure