Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 13:12

Dans Sarlat et aux environs, il existe un type d'habitations tout à fait caractéristique : ce sont les maisons à toitures de lauzes. Sans doute le Sarladais n'est pas la seule région de France et d'Europe à avoir des toits de pierre, mais ici c'est particulièrement impressionnant. La pierre qui couvre les maisons, c'est la lauze, c'est-à-dire des plaques de calcaire que l'on trouve et que l'on peut voir à l'état naturel dans certaines carrières, sous la terre arable, à 30 ou 35cm, le calcaire se présente en strates.

                                                                  Maison à ARCHIGNAC

 

On "lève" la lauze, c'est-à-dire que l'on détache ces plaques d'une épaisseur de 3 à 5cm et d'une surface variable de 25 à 60cm de long sur 20 à 30cm de large et qu'il faudra retailler. De nos jours, on utilise essentiellement des lauzes récupérées sur de vieux bâtiments en ruine.

                                  Détail de toiture ARCHIGNAC

 

La technique de mise en place des lauzes nécessite des précautions particulières, de telles toitures pèsent environ 500kg au mètre carré, il faut 50 tonnes pour couvrir un bâtiment de 9m sur 6m. Posées en tas de charge sur une épaisseur de 35cm, les lauzes sont coincées sans mortier et sans ciment entre des lattes de châtaignier, elles mêmes fixées sur les arbalétriers.

                                          Archignac

 

On comprend que la charpente doit être extrêmement robuste; charpente en chêne de forte section dont les éléments sont chevillés et mortaisés. Les arbalétriers et la poutre horizontale formant un triangle équilatéral (la ferme) sont espacés de 55 à 60cm. L'ensemble de cette charpente pèse un poids considérable. Les murs ont un épaisseur de 70 à 80cm.

                                               Carlux

 

Ces toitures ont toujours une pente de 60°, il faut en effet une telle inclinaison pour que l'eau de pluie glisse sans s'infiltrer entre les pierres. Les lauzes servaient aussi à construire la coupole des cabanes de pierre toujours sans mortier, ou des fours et des pigeonniers. Quelques petits bâtiments assez rares, couverts en lauzes n'ont pas de charpente.

                                   Eglise de CARSAC

 

Sous ces toitures de lauzes il y a des combles. Ces greniers n'étaient pas habités et ne servaient qu'à mettre du grain. Pour aérer les combles on pratiquait de petites ouvertures, chatières ou houteaux qui rompaient la monotonie de ces longs toits.

 

 

                                    Modillon église de Carsac

.

Ressources (texte): http://perso.wanadoo.fr/images-du-perigord/vieillespierres/vieillespierres.htm

 

Article publié en novembre 2006

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jjosie 20/03/2006 15:45

Merci Boguy, je viens de trouver ton commentaire, et Ravie de lire . Tu habites dans les coins ? moi je suis de Périgueux.. Je viens de regarder un peu " rapidement" chez toi, tes photos de notre Périgord qui sont très belles . Je reviendrai avec grand plaisir continuer ma visite un peu plus tard. En attendant je te souhaite un bon après-midi.
A +.

boguy 22/03/2006 11:06

Merci, je suis aux confins sud est de notre Périgord. A +

anamarie 10/02/2006 01:18

J'aime ces maisons coiffées de lauzes,.  En Lozère et dans les Cevennes elles  sont moins imposantes mais  toute aussi belles. Heureusement qu'ils restent encore des carrières pour  le lifting de ces vieilles demeures.

majoma 08/02/2006 23:00

J'ai appris plein de choses sur les lauzes. La photo de Carlux sent bon l'été, j'entends presque le bruit des cigales.